Le psoriasis : qu’est-ce que c’est ?

Le psoriasis est une maladie liée à une inflammation chronique de la peau. Ce trouble peut toucher plusieurs parties du corps dont les coudes, les genoux, le cuir chevelu mais aussi des zones plus sensibles comme les fesses, les muqueuses, les mains.

Non contagieux, le psoriasis touche environ 2 à 3% de la population française, soit près de 2 millions de personnes. Chaque année, on recense plus de 60 000 nouveaux cas en France.

► Quels sont les symptômes ?

Il existe plusieurs formes de psoriasis (psoriasis en gouttes, psoriasis en plaques…) mais la maladie se déclare généralement par l’apparition de plaques rouges bien délimitées et situées au niveau des zones de frottement.

L’inflammation de la peau entraîne alors une prolifération des cellules de l’épiderme : les kératinocytes. Le renouvellement de ces cellules qui s’effectue habituellement en un mois, prend dans le cas des personnes atteintes de psoriasis seulement 3 jours. Cette accélération s’accompagne d’une anomalie des cellules car elles n’ont pas le temps d’arriver à maturation. C’est ce renouvellement cutané trop rapide qui entraîne l’apparition de morceaux de peau blanchâtres sur la plaque qui s’apparentent comme des croûtes.

Les zones rouges atteintes sont alors recouvertes de fragments blanchâtres et secs qu’on appelle les squasmes. Lorsque l’on gratte ces plaques, la partie blanche se détache et laisse apparaître la rougeur de la peau.

Les personnes atteintes de psoriasis ont généralement une peau sèche qui a tendance à se fissurer et à saigner rapidement. Les parties de la peau concernées sont comme crêpées par des écailles blanchâtres.  Les plaques sont irritantes et peuvent provoquer une sensation de brûlure autour des tâches.

► Apparition & évolution

Certaines personnes, par des facteurs physiques ou psychologiques ou encore par pathologies associées, sont génétiquement prédisposés à contracter cette maladie. Elle peut apparaître à n’importe quel moment, à tout âge de la vie, on ne naît pas forcément avec. Si certains ont des lésions discrètes qui apparaissent ponctuellement, d’autres présentent des plaques sur des zones plus étendues. On ne sait aujourd’hui pas pourquoi certains ont des formes minimes de la maladie quand d’autres souffrent de forme sévère du psoriasis. La sévérité du psoriasis est évaluée selon la surface corporelle touchée mais également selon le retentissement que la maladie a au quotidien.

Aussi, il est difficile voire impossible d’anticiper l’évolution des plaques. On peut également n’avoir qu’une seule zone touchée pendant des années puis plusieurs lésions qui apparaissent à des endroits différents.

Le psoriasis peut provoquer des démangeaisons, c’est pourquoi il est important de connaître les facteurs déclenchants et aggravants : prise de médicaments, stress, conditions climatiques, frottements… De manière générale, une bonne hygiène de vie est préconisée. On sait d’ailleurs que le tabac et l’alcool ont des effets néfastes sur le psoriasis.

► Traitements & guérisons

On ne guérit pas du psoriasis mais on peut le traiter pour le limiter. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent aux malades :

  • Décaper régulièrement le squasme lorsque la peau est trop épaisse
  • Utiliser des corticoïdes en pommades, crèmes ou gels
  • Utiliser des analogues de la vitamine D3
  • Associer corticoïdes et analogues
  • Effectuer des bains à base d’amidon de blé
  • Utiliser des produits hydratants pour assouplir la peau
  • Utiliser de l’acide salicylique
  • Faire une photothérapie….

Dans la plupart des cas la maladie du psoriasis est bénigne, c’est-à-dire qu’elle n’a pas de conséquences graves. Mais le psoriasis, au quotidien, peut être difficile à gérer et constituer un réel handicap et des conséquences psychologiques importantes.

Les traitements proposés par les médecins et dermatologues peuvent sembler invraisemblables pour les patients quand on sait que la maladie est incurable. Aussi, les solutions proposées plus haut n’étant pas naturelles, nous nous sommes intéressés de près au lien qu’il pouvait y avoir entre le psoriasis et l’huile de coco pour un éventuel traitement.

Comment l’huile de coco peut agir contre le psoriasis ?

► Pour nourrir et hydrater

Lorsqu’on est atteint de psoriasis, la peau est déshydratée et sèche. L’hydrater permettra de rendre, de façon globale, la peau plus élastique et confortable. En hydratant on vient assouplir et lisser la peau.

Le fait de nourrir la peau avec l’huile de coco va aussi permettre de la protéger des éventuelles fissures que l’on peut rencontrer. Les lipides seront alors stimulés et ils vont former une barrière de protection contre la sécheresse.

Aussi, l’huile de coco est riche en antioxydant et en vitamines ce qui aide la peau à lutter contre l’oxydation naturelle. La qualité de la peau est alors préservée car l’épiderme peut se défendre efficacement. Une fois l’huile de coco appliquée, la peau est plus douce et résistante.

► Pour ses propriétés anti-inflammatoires redoutables

L’huile de coco est réputée pour ses propriétés inflammatoires. En effet, elle prévient l’inflammation et réduit la douleur qui lui est associée. L’huile de coco va aider votre processus naturel à se guérir.

L’application de l’huile de coco a également pour conséquence de venir stimuler la production de collagène ce qui a pour effet d’atténuer plus rapidement les cicatrices et éventuelles crevasses. Elle va empêcher les lésions de s’infecter et leur permettre de se soigner plus rapidement.

Où et comment appliquer l’huile de coco ?

L’utilisation de l’huile de coco contre le psoriasis n’est pas un remède miracle. Comme nous l’évoquions, lorsque l’on a du psoriasis les plaques peuvent apparaître tout au long de notre vie. La maladie, même avec un lourd traitement, ne part pas.

L’huile de coco aura donc pour seul but d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de psoriasis notamment en améliorant la qualité de la peau et en soulageant les douleurs causées par la maladie.

► Sur le cuir chevelu

Lorsque l’on est atteint par le psoriasis, la partie du cuir chevelu peut être l’une des parties les plus gênantes. En effet, le fait d’avoir des plaques sur le crâne va provoquer un effet « pellicule » qui peut gêner. Aussi, les plaques sur la tête suintent souvent, un liquide s’écoule lentement comme peut le faire le pus.

Les « croûtes » qui se forment sur le crâne peuvent également causer une chute de cheveux car le cuir chevelu devient encombré.

Appliquer de l’huile de coco sur le cuir chevelu atteint par le psoriasis permettra tout d’abord de calmer les démangeaisons. L’huile aura pour effet d’atténuer l’aspect sec et/ou suintant de la peau.

Attention toutefois à appliquer l’huile au bon moment : l’idée n’est pas de vous graisser le cuir chevelu ! Appliquer l’huile lorsque vous êtes certain de rester chez vous, en soirée par exemple.

Prenez une noisette d’huile de coco et appliquer directement sur le cuir chevelu. Sous forme de massage doux, appliquer l’huile raie par raie ou en effectuant des mouvements circulaires. Le fait de faire bouger la peau du crâne va également permettre au sang de mieux circuler. Laissez ensuite agir et rincer abondamment.

Nous vous conseillons d’effectuer ce type d’application une à deux fois par semaine. Vous pouvez aussi mélanger l’huile de coco avec l’huile de ricin pour agir également pour la pousse des cheveux.

► Sur les coudes et les genoux

Vous pouvez également appliquer de l’huile de coco sur les coudes et les genoux.

Après la douche, une fois la peau essuyée, appliquez l’huile de façon journalière sur les zones concernées. Le résultat ne sera que meilleur si votre peau sort d’un contact prolongé avec l’eau, une grosse douche ou un bain par exemple. Pour une meilleure pénétration, laissez l’huile agir pendant plusieurs heures. L’objectif est qu’elle vienne hydrater en profondeur.

Là aussi, vous pouvez mélanger l’huile avec de l’huile d’olive ou de l’huile de ricin par exemple.

En cas de fortes démangeaisons : essayer de mélanger l’huile de coco au bicarbonate de soude jusqu’à obtenir une pâte. Appliquez ensuite sur les zones concernées, emballez-les avec du film plastique comme pour un masque et laissez agir une journée ou une nuit entière. Rincez ensuite suffisamment pour enlever la pellicule grasse.

L’huile de coco réduira considérablement la douleur et l’inflammation tout en hydratant la peau et les « écailles ».

PSORIASIS : QUELLE HUILE DE COCO CHOISIR ?

Nous vous avons préparé ci-dessous un tableau qui présente trois huiles de coco, comparez-les !

Pour ma part, j’utilise exclusivement l’huile The Body Source, que cela soit pour lutter contre les rides, pour ma peau, mes dents ou mes cheveux… et même en cuisine.

THE BODY SOURCE


- Extra-vierge = qualité au top !
- Rapport qualité/prix imbattable
- Huile qui a fait ses preuves
NOTE GLOBALE :

9,5/10


La meilleure huile + prix correct !


Trouvez l'huile The body source au meilleur prix sur Amazon !

CM La vie


- Pot de 300 ml = petit prix
- Huile vierge, bonne qualité globale
- Huile polyvalente : cosmétique, cuisine...
NOTE GLOBALE :

9/10


Pour commencer + petit prix !


Trouvez l'huile CM La vie au meilleur prix sur Amazon !

COCO NATIVO


- Belle qualité, extra-vierge
- 2L = format familial
- Prix au litre incroyable
NOTE GLOBALE :

8,5/10


2 gros pots = super prix au litre !


Trouvez l'huile Coco Coco Nativo au meilleur prix sur Amazon !

Si vous voulez plus de détails, vous pouvez aussi lire mon article complet sur les différentes huiles de coco et laquelle choisir (selon vos besoins et selon votre budget !).